ID_CONTENT 69
Indice immobilier Trevi au 30/06/2018 : 114.26

03/07/2018 - Actualités

Indice immobilier Trevi au 30/06/2018 : 114.26

DES AJUSTEMENTS A PRÉVOIR !

DES AJUSTEMENTS A PREVOIR !  

Conformément à nos prévisions, l’indice TREVI a continué sa légère progression sur le 2ème trimestre 2018, pour s’inscrire à 114,26

Nous avions évoqué une année 2018 ressemblant assez fort à 2017 : les faits sont là pour nous conforter chaque trimestre davantage. 

 Deux éléments qui doivent être mis en exergue.

a)   Hausse des taux d’intérêt

Si la FED a envoyé un message clair du marché en invoquant deux hausses successives avant la fin de l’année. Elle a donné un premier signal consistant à l’arrêt de son arrosage de liquidités (QE) dès septembre 2018.

Cette hausse restera limitée bien entendu, mais nous avons clairement touché le point bas de la courbe des taux.

b)   Diminution du stock de certaines catégories de biens.        

 La tendance globale de hausse des prix se maintiendra mais elle comportera des mouvements différents en fonction du segment. La demande des candidats acquéreurs s’oriente de plus en plus distinctement sur des types de biens précis. 

Nous distinguerons 4 types d’évolution :

1.     Evolution à la hausse : l’ensemble des biens d’entrée de gamme continuant à surperformer les indices. Le segment devrait connaître un réel boom que nous situons entre 5 et 10% dans les 12 mois à venir.  La raréfaction de l’offre, l’augmentation des prix du foncier et la demande forte des investisseurs sont 3 paramètres qui vont booster les ventes … et les prix.

2.     Evolution à la hausse : l’ensemble des biens qui jouissent d’une forme de rareté soit par leur localisation, soit par leurs prestations ou leur architecture.  Nous voyons très nettement une augmentation des prix pour les biens situés dans cette gamme intermédiaire qui se différencient des produits plus classiques généralement rencontrés. Nous situons cette hausse de 5 à 7%.

3.     Evolution à la baisse : les biens qui ne bénéficient pas d’un atout particulier  devraient connaître un tassement de 2 à 3% dans les 12 mois à venir. Nous pensons que la production assez forte de logements neufs dans cette gamme spécifique entraînera tout le marché y compris l’existant vers une légère décrue.

4.     Appartements dans des copropriétés à fortes dépenses

Nous constatons que les travaux importants de copropriété impactent nettement plus qu’avant la valorisation des prix. Nous estimons que ces appartements connaitront une diminution de 3 à 5% dans les 12 mois à venir et principalement pour les unités dont les prix de vente dépassent les 200.000 € (voire 350.000 € en Région Bruxelloise).

Approche intelligente ?

Il apparaît de plus en plus que les acquéreurs se montrent précis et judicieux dans leur analyse lors de l’acquisition.

Nous constatons que leur connaissance du marché leur permet de cerner de mieux en mieux les valeurs des biens qu’ils ambitionnent d’acheter.

Nous sommes d’avis que de plus en plus les biens doivent être valorisés justement pour trouver acquéreurs ! Le rôle d’un courtier professionnel en ressort renforcé. 

Conclusions

Nous sommes rentrés dans une phase de marché qui permettra aux intervenants de conclure des transactions équilibrées et en parfaite connaissance de cause. Nous assisterons sans doute dans les 12 mois qui viennent à des évolutions de prix moins linéaires selon le type de produits.

Nous conseillons donc aux particuliers qui souhaiteraient connaître la valeur de leur bien, de bien s’entourer et de se faire bien conseiller. 

Un marché plus précis, une analyse de valorisation plus compliquée, une complexité administrative de plus en plus pesante, voilà autant d’éléments qui offrent aux courtiers immobiliers, professionnels, la possibilité de prouver leur compétence.

C’est en tout cas, le pari que TREVI relèvera avec l’ensemble de ses collaborateurs.

Documents